Il est minuit, je fume assise sur mon lit

Mon piano dort.

Il est minuit, le train chante dans la nuit

Mon piano dort.

 

Il est minuit et plus, je pense soudain à toi

Mon piano dort encore.

Il est minuit et plus, tu es déjà là

Mon piano dort encore.

 

Il est minuit d’avantage, une portière claque

Mon piano bouge.

Il est minuit d’avantage, ça y est je me détraque

Mon piano bouge.

 

Il est minuit limite, nous n’avons pas le temps

Mon piano se réveille.

Il est minuit limite, pourquoi tu te mens ?

Mon piano se réveille.

 

Il n’est plus minuit, il est simplement l’heure

Mon piano l’a rêvé.

Il n’est plus minuit, n’aie pas peur

Mon piano l’a rêvé.

Texte et musique : Faya CHIDEKH. Février 1998. ©